Exutoires

François Hainard

Ce roman raconte une journée de Lydia, une femme dans la cohabitation de trois solitudes qui ne se rencontrent jamais. Dans cette famille recomposée où la communication est impossible, le trio est devenu infernal et tout s’enchevêtre: les rêves brisés du quotidien, l’invisibilité de l’autre, les addictions de chacun, l’absence de distance, une démence qui conduit à l’abjection…

Comme dans une pièce de théâtre classique, l’histoire, à l’exception du dernier chapitre, se déroule le même jour, certes avec des allers et retours dans les mémoires. Tout se passe au même endroit, dans un même décor, un univers clos doublé d’un enfermement dans les têtes. Enfin, la totalité du récit se concentre sur un seul événement, l’élimination physique du père.

Si ce roman joue avec les réalités d’un microcosme quotidien, il interpelle pourtant de grandes questions morales en interrogeant la banalité du mal. Et dans ce contexte particulier interviennent aussi la place du libre-arbitre (ou du fatalisme) dans les souffrances infligées et subies.

On y trouve enfin la valse incessante de polarités antagonistes, le tout réuni dans ce qui devient un remarquable oxymore de la vie puisque le sordide de l’ordinaire cohabite avec ce qu’il peut y avoir de plus magique et de rédempteur, la musique.

160 pages
Format 135x205mm
ISBN: 978-2-940674-03-9

 

CHF 23.00

François Hainard
François Hainard

A passé toute son enfance dans la vallée de La Brévine.
Etudes à l’Université de Neuchâtel (doctorat) et à Cornell University, USA (post-doc). Chargé de cours et de recherche à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne pendant 4 ans, puis nommé professeur ordinaire de sociologie en 1986 à l’Université de Neuchâtel et jusqu’en août 2014. Directeur de l’Institut de sociologie pendant 25 ans, ancien doyen de la Faculté de droit et des sciences économiques, ancien président du Sénat. Nombreuses recherches en Suisse et à l’étranger.

Actuellement professeur émérite, membre du Conseil de l’Université de Neuchâtel et président du Club 44 (Centre de conférences à la Chaux-de-Fonds, ville où il est domicilié).

Bibliographie:

Une centaine de publications scientifiques, dont une vingtaine d’ouvrages et de monographies.
www.unine.ch/socio/home/collaborateurs/francois-hainard.html
(liste non exhaustive).

Roman :
Le vent et le silence, Editions G d’Encre, Le Locle, 2017. (Prix Gasser 2017) une traduction en allemand chez Pearlbooksedition de Zurich, avec une parution prévue en septembre 2020.